10 choses à faire/voir lors d’un séjour à Bordeaux

Pour terminer ce court séjour par un bilan rapide et efficace, j’aimerais vous dresser ici la liste non exhaustive des choses à faire (ou à voir, tout simplement) lors d’un rapide passage à Bordeaux. Je n’ai pas eu le temps de tout évoquer dans ces quatre articles un peu succincts, en raison des évènements que l’on connait et qui ont un peu coupé court à mon envie d’écrire. Peut-être reprendrais-je la plume, un jour, pour terminer de vous présenter ces jolies choses. En attendant, voici un résumé !

  • Le Jardin Public

J’ai déjà évoqué ce petit paradis terrestre que j’ai découvert, le deuxième jour de ce voyage. J’y suis allée en Automne, les couleurs étaient belles, le temps était agréable, peut-être toutes les conditions étaient-elles réunies pour me faire passer un bon moment. Je pense toutefois qu’il s’agit là d’un lieu qu’il vaut mieux voir au printemps, en particulier pour profiter du jardin botanique, qui étaient un peu laissé à l’abandon lors de ma visite.

_DSC1398

  • La base sous-marine

Je n’ai malheureusement pas de photos de cet endroit qui est pour moi une des plus surprenantes expériences de cette année, et du séjour. Le lieu abrite en effet régulièrement des expositions, dans ce qui est en fait un ancien bunker construit pendant la Deuxième Guerre mondiale. L’exposition en cours était alors Itinerrance, de Ferrante Ferranti, un photographe qui m’était alors inconnu, et sur lequel j’écrirai un article plus tard, tant j’ai aimé ce que j’ai découvert ce jour là.
Je parlais d’une « expérience », car c’est vraiment, pour moi, ce que propose le bâtiment. La nuit tombait lorsque je m’y suis rendue, et le bunker était désert. Il n’y a pas de lumière à l’intérieur, si ce n’est quelques éclairages artificiels pour pouvoir observer les photographies. Il n’y a pas d’autre issue que celle par laquelle vous êtes entré. Et le silence, ce silence… Dans l’une des pièces, qui était consacrée à la sensualité mise en avant par les photographies de l’artiste, un air d’opéra se faisait entendre. L’expérience était presque mystique…

Base Sous-Marine
Boulevard Alfred Daney
05 56 11 11 50

  • La Place des Quinconces

Une place, tout bêtement, qui abrite un monument rendant hommage aux girondins, et que j’ai déjà mentionné dans un article du blog. Vous pouvez n’y faire qu’un passage rapide, vous pouvez vous y arrêter un instant pour prendre deux-trois photos, mais vous pouvez également vous y installer, sur les marches ou l’un des rebords du monument, pour vous laisser aller à apprécier le temps, tout simplement.

_DSC1332

  • Le Musée des Beaux Arts

Le Musée était malheureusement fermé les deux jours où j’ai tenté d’y entrer (mardi et mercredi), mais il reste l’un des incontournables, très bien situé, très accessible que ce soit en bus ou en tram. Ce sera l’un de mes premiers arrêts la prochaine fois !

Musée des Beaux Arts
20 cours d’Albret
05 56 10 20 56

  • Les multiples épiceries fines qui fourmillent dans les rues de Bordeaux

Je ferai un article à ce sujet car je suis littéralement tombée amoureuse d’une épicerie, dans laquelle j’ai fait une véritable razzia… Mais il y en a vraiment partout, et vous y trouverez.. De tout. Du vin bien sûr, mais aussi des épices, des spécialités régionales, des friandises, du chocolat, de l’huile… Un petit bonheur dont je ne me suis pas privée !

_DSC1350

  • La Place de la Bourse

Cette place, et son architecture, datent du XVIIIe siècle. En y arrivant, que ce soit par les quais, ou par l’une des multiples rues qui y débouchent, il semble que le temps s’arrête. Je m’y suis posée quelques instants, devant la fontaine des Trois Grâces, devant les quais que je rejoignis ensuite. Un peu plus loin, le moderne côtoie le classique, et les plus jeunes aiment à venir jouer sur ce miroir d’eau qui m’a moi-même surprise d’abord. Un temps j’ai pensé que les bordelais marchaient sur l’eau… On ne m’avait pas prévenue !

_DSC1355

  • Les Quais

Que ce soit depuis les Chartrons ou depuis la place de la Bourse, faites un tour par les quais, de préférence au lever ou au coucher du soleil. Si vous n’y êtes pas déjà, vous apercevrez le Centre Ville et ses mille lumières, ses habitants qui s’éveillent. Du Centre Ville, vous serez en plein dedans, dans cette tranquille effervescence… N’hésitez pas à aller vous poser du côté du Skate Park, qui voit défiler pas mal de promeneurs.

cropped-dsc1276.jpg

  • Les Antiquaires du quartier des Chartrons

Je n’ai pas pris le temps de m’y arrêter, car ce temps, justement, manquait. Pourtant, en me promenant dans les ruelles du quartier des Chartrons, je craquais à chaque coin de rue pour une antiquité, un vieux fauteuil rapiécé, un cadre, un miroir doré écaillé… Il y a notamment le fameux Village Notre Dame, et toutes ces petites boutiques très chaleureuses qui entourent cette rue du même nom… Jetez-y un oeil !

Oh, vous le connaissez bien maintenant.. J’en ai vanté les mérites avec un enthousiasme non feint dans un article passé. Mais j’ai vraiment aimé cet endroit, un Starbucks à taille humaine, un petit lieu plein de chaleur et d’humanité. J’aimerais trouver un coin comme celui-ci à Paris. Malheureusement, ces derniers sont souvent blindés, et les prix sont loin d’être aussi abordables que chez Juliena…

_DSC1223

  • Le CAPC – Musée d’Arts Contemporains de Bordeaux

Encore une fois, je n’ai pas eu le temps d’aller y faire un tour. La deuxième priorité pour mon projet séjour ? Sûrement.


 

La liste est à compléter, si vous avez des conseils, des idées, n’hésitez pas à les partager ! Un second voyage est prévu au printemps, et il me reste bien des choses à découvrir…

In your body is a good place to be.

C’est très certainement la plus belle découverte de ces dernières semaines : le projet StyleLikeU dont je vous mets le lien tout de suite, parce qu’il faut absolument que vous alliez ne serait-ce qu’y jeter un coup d’oeil.

tumblr_neiv86HMtW1qf4ib9o1_500

Pour ma part, après avoir atterri sur la page, j’y ai passé des heures et des heures, jamais rassasiée de ces histoires multiples, de ces parcours tous différents et si enrichissants, de cette positivité, ce rayonnement qui émane de chaque individu interviewé.

tumblr_nam1cfqHGy1qf4ib9o1_500

Ce projet a été mis en place par une mère et sa fille, face au constat du modèle unique de la beauté qu’elles se voyaient imposé, par les magazines, la télévision, le cinéma etc. Contre ce « diktat de la mode » comme disent certains (beaucoup),  elles ont voulu agir, penser autrement, proposer autre chose. Elles sont alors parties à la recherche de ceux qui semblaient avoir refusé le conformisme. Et ont monté toute une série de petits reportages. Pour elles, le style raconte une histoire, l’histoire de celui qui l’aborde. Et c’est cette histoire qui les intéresse, ce « pourquoi du comment ». Le montage est admirable, les images se suivent pour le plaisir des yeux, comme celui des oreilles, un vrai plaisir. Un appel au courage, à l’épanouissement, au bien-être, l’être soi, l’acceptation de soi et le partage de ces jolis choix à tous les autres.

tumblr_n6cl8uLA451qf4ib9o1_500

Partage, je crois que c’est l’idée principale que j’en retiens. Un partage de personnalités multiples. Un enrichissement véritable pour ceux qui observent, comme moi, relevant ça et là quelques idées pour plus tard.

Le dernier projet en date : The What’s Underneath project. Toute une série de vidéos qui poussent l’interviewé à révéler ce qui se cache derrière l’originalité d’un style des plus personnels. Les mêmes questions sont posées à chaque individu qui passe devant la caméra, et qui est invité à se déshabiller progressivement, au fil des confessions, à « se mettre à nu » dans tous les sens du terme. Des individus de tous les âges, de tous les styles, de chaque sexe, aux expériences variées, célèbres – on y croise ainsi Ashley Smith, Clementine Desseaux, Selah Sue – ou non. Il y a toujours du bon à prendre.

tumblr_nd171tCzKa1qf4ib9o1_500

Je vous joins quelques vidéos qui m’ont particulièrement inspirées, mais à vous d’aller piocher dans cette multitude de parcours et de styles, je suis sûre que vous y trouverez votre bonheur !

 

Mariah Makalapua qui évoque sa jeune maternité et sa nouvelle vie après son départ avec sa fille, dans un pays qui lui permet de retrouver un certain contact à la nature qui lui était cher. (J’en suis tombée amoureuse).

La découverte de ce si joli couple que forment Mikey DeTemple et Lisa Myers.

Ou encore l’interview de la photographe Hilary Walsh.

Freedom of expression through personal style.