Qu’il est difficile de grandir, même à 24 ans

Voilà presque deux ans que j’ai quitté la maison familiale, et tout ce qui l’accompagnait. La première étape d’une émancipation que je croyais facile. Et pourtant, depuis deux ans si peu de choses ont changé. Bien sûr en pratique tout a évolué, il a fallu s’adapter à une nouvelle vie qui supposait d’évoluer à distance de tout ce à quoi je m’étais accrochée pendant vingt ans. Loin de ma mère, de ma sœur, loin d’un cocon qui s’était avéré plus d’une fois bien désagréable à rejoindre. Mais d’une toute autre manière, je suis restée coincée entre deux âges, tiraillée entre une réelle volonté de devenir adulte pour mieux m’émanciper et me découvrir ainsi à travers les choix de vie que tout cela supposait, et le désir tacite de ne renoncer à rien de ce que j’avais connu jusqu’alors. Ce n’est pas que j’ai particulièrement apprécié l’ensemble de ces choses. Mais d’une certaine manière, elles font partie de moi, et je n’étais pas prête à m’en séparer. Continuer la lecture de Qu’il est difficile de grandir, même à 24 ans