Bienvenue chez moi

Entre et ne t’embarrasse d’aucune gêne, d’aucune politesse superflue. Tu es ici chez toi. J’ai bâti tout cela il n’y a pas si longtemps, mais depuis, du monde a déjà passé la porte. Certains ont échangés quelques mots, se sont servis, ont passé un petit moment dans ces couloirs. D’autres ont gardés le silence mais ont ouverts les yeux. Fais ce qui te plaira, fais comme chez toi.

Cette construction a été progressive, et ceux qui sont passés par là ont chacun apporté leur pierre à l’édifice. Aujourd’hui, comme tu le constates déjà, j’ai pris le parti de faire de cet espace qui s’ouvre devant toi, une sorte de grand appartement, que j’aimerais chaleureux et ouvert. Parce qu’en arrivant ici, chaque fois, c’est comme rentrer chez moi après une journée passée dehors. Je retrouve des repères élaborés avec le temps, je m’installe. A l’abris, dans ce cocon que je nous ai construit, j’abaisse le voile et je parle avec aisance à ceux qui me font l’immense plaisir de leur présence. Laisse-moi donc me présenter, et te faire visiter.

Camille

En mars, j’ai 23 ans. Mais depuis des mois je suis persuadée de les avoir déjà. Je suis étudiante, encore, et mon choix s’est tourné, quoique tardivement, vers l’histoire des femmes. C’est un sujet dont on aura l’occasion de reparler, un sujet qui m’a toujours attiré mais dont je n’aurais pas cru faire ma spécialité. Je découvre avec joie tout ce que cela implique. Et je m’épanouis chaque jour davantage dans cette recherche qui m’est presque une initiation. C’est la Sorbonne qui m’a accueillie pour deux années supplémentaires. Je suis parisienne. J’ai emménagé dans mon petit appartement en septembre dernier. Depuis je me découvre autrement. Par moment je me surprends à renouer avec l’adolescente que j’étais et qui se projetait vers ses 20 ans. J’aime l’arts, le monde de l’art, j’aurais rêvé d’être une artiste, je ne suis qu’amateur, mais j’y prends un plaisir formidable. Je dessine, je me tâche les mains au fusain. Je peins, parfois. J’écris, aussi. J’aime l’art des autres surtout, c’est pourquoi Paris me convient malgré tout, ses expos en tous sens, ses musées, ses artistes expatriés. J’aime lire, et parler de ces bouquins : ces conversations font ressortir ce que l’aboutissement de leur lecture avait gardé abstrait. Je me sens bien lorsque je suis au calme, que la musique ne fait que me caresser, que les rayons du soleil illuminent mon parquet. Je me fait un café, dans ces tasses en grès que mon père a chiné pour moi, en octobre dernier. Un plaid sur mes pieds froids. Et mon petit chat.

Visite guidée

Le salon

Pour quelqu’un qui étudie les femmes, faire du salon la pièce principale n’a rien de très anodin. Ici la parole se délie, et les sujets se multiplient, varient, au gré de nos envies. Les miennes, les tiennes, celles que le quotidien réveille. Les thématiques seront parfois marquées par mon engagement, j’aimerais que le tout soit abordé avec respect. Tout débat mérite d’avoir lieu, mais restons respectueux. Ce sera aussi la place d’un certain art de vivre, autour duquel nous échangerons, si l’envie vous en dit.

La médiathèque

C’est l’une des pièces que je préfère, et que j’aime remplir petit à petit de découvertes nouvelles. Tu verras que les livres y sont les rois, mais j’essaierai d’agrémenter tout cela de films, d’expositions, d’artistes et d’autres découvertes qui me sembleront dignes de ce nom. N’hésite pas à y ajouter ce qui te plaît. Et à prendre ce qui te tenterait.

La cuisine

Je suis piètre cuisinière. Mes parents – mon père surtout – étaient de si admirables cordons bleus que j’ai pris plaisir à les laisser me surprendre chaque jour de leurs petits plats savoureux, ne m’aventurant que bien peu dans cet espace qui me parlait trop peu. Mais j’habite seule désormais, et ne peux me résoudre à cet abonnement aux coquillettes au beurre qui me fait signe sournoisement. Aussi aimerais-je partager ici mes petits découvertes, simples et efficaces, végétariennes comme vous le verrez, et économique, autant que faire se peut !

Sur la route

Parce que je crois qu’il n’y a de meilleur moyen de faire connaissance que de prendre la route à deux, partons à l’aventure. Nous parlerons ici de voyages et de découvertes. Je te parlerai de Bordeaux, que j’ai visité en octobre, mais aussi de la Belgique, où mon père a grandi. Je te ferai peut-être bientôt visiter Paris. Et si mon budget le permet, dans les mois à venir, ce sera l’Italie…


J’espère que tu te sentiras bien ici. Si tu as des questions, si tu as besoin de quoique ce soit, écris moi, n’hésite pas. Je serai heureuse de lire, et le serai tout autant de te répondre.

Bon séjour.

 

 

Publicités

3 réflexions au sujet de « Bienvenue chez moi »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s